Wayback Machine
«DÉC. FÉVR. OCT. »
Previous capture 6 Next capture
«2006 2008 2010 »
Retour à l'index des sites archivés
Cette capture de site Web a été effectuée le 6 févr. 2008 à des fins de préservation par Bibliothèque et Archives nationales du Québec.
Certains liens internes et externes ainsi que les formulaires, la recherche et les éléments interactifs du site, y compris les vidéos, peuvent ne pas fonctionner.
Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Cette capture de site Web a été effectuée le 6 févr. 2008 à des fins de préservation par Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

AccueilPlan du siteCourrierPortail QuébecEnglish
 

Forestier en chef

Actualités

Avis et décisions

Résultats des calculs
de la possibilité
forestière

Rapports et publications

Le Québec forestier

Centre de presse

Foire aux questions

Liens utiles

Nous joindre

 
 

Forestier en chef

 
Actualités  
 
   

1er novembre 2007

Rapport de gestion du Forestier en chef 2006-2007

Nous vous invitons à consulter le rapport annuel de gestion 2006-2007 du Forestier en chef. Ce deuxième rapport annuel s’inscrit dans la continuité de l’établissement et de la mise en œuvre du Bureau du Forestier en chef. Il décrit sommairement l’environnement légal, les mandats, les responsabilités, l’organisation, les ressources, les principales activités réalisées en 2006-2007 ainsi que les principaux éléments du plan d’action 2007-2008.

Pour voir les actualités précécentes, consultez la section Actualités.

 


Rapport de gestion du
Forestier en chef 2006-2007 (Format PDF, 3,36 Mo)

La création du poste de forestier en chef est l’une des recommandations centrales de la Commission d’étude sur la gestion de la forêt publique québécoise, mieux connue sous le nom de la Commission Coulombe, dont le rapport a été déposé au gouvernement du Québec le 14 décembre 2004. La création de cette nouvelle fonction hautement stratégique avait d’ailleurs fait l’objet d’un large consensus lors des consultations publiques de la Commission.

Le 15 juin 2005, l’Assemblée nationale adoptait à l’unanimité le projet de loi no 94 qui officialisait la création du poste de forestier en chef. Celui-ci dispose de tous les outils nécessaires pour accomplir sa tâche avec indépendance, transparence et crédibilité. Le forestier en chef est nommé pour une période de cinq ans, renouvelable.