Wayback Machine
«DÉC. FÉVR. MARS »
Previous capture 2 Next capture
«2020 2021 2022
Retour à l'index des sites archivés
Cette capture de site Web a été effectuée le 2 févr. 2021 à des fins de préservation par Bibliothèque et Archives nationales du Québec.
Certains liens internes et externes ainsi que les formulaires, la recherche et les éléments interactifs du site, y compris les vidéos, peuvent ne pas fonctionner.
Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Cette capture de site Web a été effectuée le 2 févr. 2021 à des fins de préservation par Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Modifier un testament

Vous pouvez modifier ou refaire votre testament aussi souvent que vous le souhaitez. C'est votre testament le plus récent qui sera valide et exécuté.

Le codicille

Vous pouvez aussi ajouter ou modifier des clauses à votre testament par un autre document de nature testamentaire. Cette modification, appelée codicille, doit respecter les mêmes conditions que le testament pour être valide. 

Le codicille peut se faire sous une forme différente de votre testament initial. Par exemple, un codicille olographe qui vient modifier ou bonifier l’exécution d’un testament notarié. 

« Au dernier vivant les biens »

Votre contrat de mariage ou d'union civile contient peut-être la clause testamentaire communément appelée « Au dernier vivant les biens ». Celle-ci fait de votre conjoint l'unique héritier de vos biens. Cette clause a la même valeur juridique que le testament notarié.

Si votre contrat mentionne que cette clause testamentaire est irrévocable, vous devez obtenir le consentement de votre conjoint pour la modifier. Cela vous permettra de faire un nouveau testament.

Si votre contrat ne mentionne pas que cette clause testamentaire est irrévocable, vous pouvez modifier vos volontés sans le consentement de votre conjoint.

Retourner en haut